Lettre à Marlène Schiappa

Schiapa ! SChiapa !! SCHiapa !!! SCHIapa !!!! SCHIApa !!!! SCHIAPA !!!!!!!

Alors le problème désormais, quand on va dire de Schiappa « Ah oui l’autre débile comme une armoire à balais » … encore que j’ai plus de considération pour les balais avec qui j’ai eu des échanges plus fructueux que le babillage marketing sexiste de la courge LREM, ce sera « sexiste » ?

Ecoute débile mentale, QI de blatte, cortex de paramécie, si des propos ne te plaisent pas de la part de comiques dont c’est le boulot de déranger, tu la mets en veilleuse et tu vas bouffer une hostie dans une église où des gros pédophiles violent des enfants dans leur arrière-boutique qui sent bon l’encens, et surtout tu arrêtes de nous faire chier. Moi quand ça ne me plait pas, je n’écoute pas.

Que tu sois tarée à ce point relève de l’exploit, tu es une honte pour l’intelligence collective dont tu fais baisser drastiquement le niveau. Chaque citoyen devrait pouvoir se réclamer d’un droit naturel à l’intelligence et donc, dans le pire des cas, revendiquer une allocation de soutien à la connerie. En ce qui concerne le secours à Schiappa, les preuves ne devraient pas être difficiles à réunir et participer à l’enrichissement de chacun. 

Tu fais partie de ces gros cons qui aujourd’hui attaqueraient Pierre Desproges pour son sketch sur les juifs. Eh bien écoute raclure de l’intelligence, moi Daniel Morin ne me fait pas toujours rire, bien que souvent si quand même, mais je peux mettre au second degré ses propos, comme ceux des fous du Roi. Mais il est vrai que sous la tendre férule du philosophe du Manuel des Castors Juniors de l’Elysée, il ne fait pas bon se foutre de sa gueule. Pourtant il mérite le bougre ! Va vite écouter Pierre-Emmanuel Barré qui me fait hurler de rire…

Qu’attends-tu pour lui mettre un procès au cul ? Lui aussi, il dit en public ‘sucer’, ‘sodomiser’, ‘bite’, ‘chatte’ et ‘caca’, il se touche les burnes en parlant des femmes et de ton trou du cul de président et on était plus de 1500 à Lyon à éclater de rire. Il se fout de la gueule de Collomb méchamment, enfin comme ce gueux à l’initiative de la loi asile/immigration le mérite. A propos, ce n’est pas plus grave cette loi que de dire « couilles » ou « putain le cul ! » ? 

Tu vas me foutre un procès au cul tête d’ampoule ? Tu vas attaquer 1500 personnes qui ont ri ? Mais que tu es conne ! A ce point ça mériterait la pitié et l’indifférence si tu savais fermer ta gueule. Tu ferais mieux de t’attaquer à tes collègues morts vivants de l’Assemblée Nationale qui ont refusé le débat sur une loi pour l’intégration des enfants handicapés à l’école !

Tu sais quoi Schiappa, tu es laide, tu es conne et je t’emmerde. Derrière tes conneries marketing destinées à te faire reluire se cache la misère de ton indigence intellectuelle. Tu as bougé pauvre naze quand ton gland jupitérien à la pensée diarrhéique a traité les femmes de Gad d’illettrées ? Moi je peux te dire que c’est incroyablement plus infâmant que le propos de Daniel Morin, Pierre-Emmanuel Barré et Yann Barthès réunis.

Je ne sais pas si tu rends bien compte raclure de fond de QI, mais quand on dit Schiappa la première question c’est « qui ça ? » et puis « tu sais la nana qui fait écrire des bouquins de cul, qui la ramène sans arrêt pour dire des conneries, celle qui fait des contre-sens qu’un élève de terminale n’oserait pas faire en citant Marx au point d’être reprise de volée par papa … mais si tu sais la courgette qui fait des tweets sur la fête A Macron … », « ah oui encore une marcheuse de mes 2 ! ».

Voilà Marlène, tu n’es rien, juste une indifférence venue du néant que tu n’aurais pas dû quitter.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.