Étiquette : gilets jaunes

BUTEZ-LES JUSQUE DANS LES CHIOTTES !

Dans son billet hebdomadaire sur France Inter l’excellent François Morel apostrophe Luc Ferry avec un véhément « Ta gueule ! ». On ne saurait presque pas dire mieux sauf peut-être la conclusion  « … comment peut-on être aussi intelligent et aussi con ? ». L. Ferry n’est pas intelligent. Ses livres, -nous laissons aux lecteurs courageux le soin de parvenir à…
Lire la suite

Scandalisés

L’air de l’offuscation sonne enfin au sein de la mactronie. Le mouvement des « gilets jaunes » n’y est évidemment pas pour rien. Cependant, nous allons le voir, l’offuscation est ici des plus cocasses. Elle sonne faux car elle vient se plaquer sur une réalité que l’on fait mine de comprendre et n’est donc pas consécutive à…
Lire la suite

Ignominie et duplicité de la novlangue macroniste

  La macronie et ses médias aux ordres montrent depuis trois semaines toute l’étendue de leur ignominie et leur duplicité à l’occasion du mouvement des gilets jaunes. Pour démasquer ces tartuffes, voici quelques éléments de langage, accompagnés de leur signification sous-entendue et en regard la réalité qu’il s’agit de nier.     Novlangue macroniste : « les gilets jaunes…
Lire la suite

Chroniques du règne de Manu 1er dit Le Turpide

Chronique du 16 décembre. Par Armelle Rioualen Chevassu   L’Acte IV de la Grande Gileterie eut lieu le 8 décembre. Sa Morveuse Suffisance ne s’était point envolée pour le Maroc. Elle était restée se terrer toute cette longue journée au Château, lequel était gardé par un nombre impressionnant de spadassins et d’argousins. Un aéroplane à hélice…
Lire la suite

Que faire de Macron ?

Jusqu’où iront-ils ? C’est en ce temps perturbé une question sans réponses à l’adresse de ce gouvernement. On peut se perdre en invectives stériles, on peut interpeller les membres des ministères, rien n’y fait et sûrement rien n’y fera. Quelques député-es aux éléments de langage convenus assurent le service après-vente de l’arrogance des plus hautes…
Lire la suite