Semences et variétés végétales : quels nouveaux défis de gouvernance mondiale ? Vidéo

 

Conférence de Frédéric Thomas, chercheur à l’IRD (Viêt Nam), historien des sciences et des techniques, spécialiste de la génétique, de l’amélioration des plantes et de la propriété intellectuelle sur le vivant. Ses recherches sont centrées sur l’étude des défis scientifiques, sociétaux et environnementaux que soulève l’appropriation de la biodiversité en terme de circulation des ressources génétiques, de droits des agriculteurs, d’éthique de l’environnement et de justice environnementale.
Il est co-auteur de plusieurs livres sur le sujet dont “Semences : une histoire politique — Amélioration des plantes, agriculture et alimentation en France depuis la Seconde Guerre mondiale” paru en 2012.

Résumé :
Au cours de l’histoire du 20ème siècle, les pratiques scientifiques ont lentement fait des ressources génétiques un bien public circulant plus ou moins librement entre les communautés scientifiques et les Nations. A partir des années 1980, le recours aux brevets pour protéger les inventions biotechnologiques a considérablement bouleversé ces pratiques. Ces ressources sont de plus en plus devenues des biens marchands potentiellement appropriables par des intérêts privés. Il en résulte aujourd’hui des régimes juridiques internationaux et nationaux hésitant entre le libre accès à la ressource ou l’accès marchand contractualisé favorisant aussi l’appropriation privée mais assortie de compensations. Cette conférence présentera la confrontation mais aussi l’hybridation de ces deux philosophies politiques depuis les années 1990. On examinera aussi différents essais pour faire des ressources génétiques agricoles des commons (au sens de la théorie des actions collectives de Elinor Ostrom). Les limites de ces tentatives permettront de montrer les défis à relever pour construire la gouvernance de ces ressources qui avant d’être des biens publics mondiaux (potentiellement privatisables) sont aussi des biens communs locaux.

 

Conférence « Comprendre et Agir » 

Voir ici la prochaine conférence programmée, le 23 janvier 2020

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.